mercredi, février 01, 2017

La Basse-Cour - Chicken Run



Est-ce parce qu'il est natif du lapin que Monsieur O ne craint pas les poules alors qu'il se méfie des chiens et des ânes ? Ou plutôt parce qu'il a vêcu ses vingt premiers mois à proximité de l'attractif square des Batignolles (Paris 17ème) et qu'il y côtoyait les volatiles divers (oies, pigeons, canards...) qui s'y ébrouent et s'y reproduisent en liberté autour du plan d'eau...
A l'occasion de petites recherches dans mes archives photographiques, j'ai retrouvé ces deux scènes, prises l'année du serpent à la ferme pédagogique d'Écancourt (Jouy-le-Moutiers, Val d'Oise). Elles me semblent très opportunes pour illustrer le passage dans l'année du coq de feu rouge.
Le calendrier chinois est un calendrier lunaire. Avec l'arrivée de la nouvelle lune, samedi dernier était son jour de l'an. Les douze signes se succèdent dans un ordre immuable, apportant bonheurs et peines. Si nous ne pouvons prédire ce que sera celle à venir, nous pouvons déjà augurer qu'elle amènera son lot de surprises et qu'il faudra faire avec...

jeudi, janvier 12, 2017

La Réforme - Scraping



La petite P, 3 ans et demi, aime beaucoup jouer avec les chiffres. Elle a particulièrement apprécié être chez nous lors des dernières vacances de la Toussaint (car elle les a passées sans sa soeur, au point qu'elle m'a dit juste après un coup de fil chez elle : "Maman ne me manque pas, il n'y a plus que deux nuits"). Elle aimait me demander, mettant les doigts en l'air, combien fait 7 par exemple (4 doigts et 3... 5 et 2...). Je ne sais si j'aurais assez de mes deux mains pour compter les drageons dans le pot du Pépère. L'un deux m'offre en ce moment une hampe avec 10 fleurs.

Le coq de la bastide veillait à l'origine sur 3 poules puis sont arrivées 10 poules de réforme après avoir pondu en cage dans une exploitation jusqu'à ce qu'elles ne soient plus assez fertiles... Elles étaient maladives et complétement déplumées. L'une a succombé sous les crocs du chien Loki (qui lui même a disparu un jour après avoir couru le sanglier. Les chiens de la bastide sont tous recousus. Même la mère, Amande, l'a été), l'autre est morte de mort naturelle. Le coq est content. Elles se sont refait une beauté. Tant pis si elles ne pondent pas beaucoup.
Combien de poules composent son troupeau ?



Nous avons emmené Junior chez notre plus jeune fils dans la Drôme en octobre dernier...

jeudi, août 04, 2016

Hors-saison - Out of Season



C'est le Pépère, qui m'a offert cette fleur ; du moins c'est l'un des nombreux rejets qui se pressent autour de lui dans un gros pot. C'est pourquoi elle émerge d'un écheveau de feuilles... Je me suis décidée à faire cette photo afin d'en tirer une carte virtuelle d'anniversaire pour une amie née un 1er août et j'en profite pour la montrer ici avec celle publiée ci-dessous. J'ai d'autres photos que je pourrais partager, d'iris, de roses, de géraniums vivaces, d'oeillets du poète etc etc. Et puis le temps passe, l'envie passe de le faire car la saison s'en est enfuie. Mes Clivias sont moins formalistes. Ils savent qu'il n'y a pas de saison pour fleurir, sinon ils le feraient pour le jour de la Saint Joseph, celui du mariage des oiseaux. Le moment où l'on est bien et que l'envie vous prend est le bon moment... Mes Clivias apprécient l'estive que je leur offre, dès que les dernières gelées ne sont plus à craindre, à l'ombre du noisetier...



Junior, plant obtenu d'une graine du Pépère, a fleuri pour la première fois en 2006, année de naissance de ce blog. Mon père m'avait offert Pépère il y a presque 40 ans. Junior ira, c'est décidé, chez notre plus jeune fils qui dans la Drôme possède un rejeton du bégonia de ma tante dont je lui ai confié des feuilles à bouturer, ainsi qu'un Crassula et un Aloès issus de ceux qu'il m'avaient confiés et différentes plantes grasses bizarres qu'il a récupérées lors de son stage de fin d'études dans une serre de Montpellier. Je pense que Junior sera entre de bonnes mains, qu'il est temps que je fasse un peu de vide chez nous et que notre fils s'installe vraiment chez eux...